Retour aux blogue
Article par Nutritionr, 2017-08-08 10:41:48
Blogue

C’est la mode - Flirter avec la sobriété

Ils échangent leur tequila contre un « wellness shot » et choisissent pleine conscience dans la liste des cocktails. La dernière année aura été celle de la montée de la sobriété, non pas comme conséquence à un problème de consommation, mais plutôt comme une décision bien assumée. Cette semaine, Nutritionr explore cette nouvelle mode et vous propose quelques idées pour l’essayer!

Bien entendu, la sobriété s’inscrit naturellement dans le courant actuel de santé/bien-être. Après le yoga, la méditation, la quête de spiritualité et la recherche de connexions plus profondes, il était tout naturel d’en arriver là.

Et si, au départ, cette tendance ralliait beaucoup plus d’adeptes de yoga-et-curcuma, on entend maintenant de plus en plus de gens comme vous et moi se déclarer sobres, que ce soit le temps d’une semaine, d’un mois ou même d’une année.

D’ailleurs, si l’alcool permettait auparavant de se donner un peu de contenance, il est maintenant possible, et parfois même plus facile, d’y arriver en choisissant la sobriété au nom de la santé : en 2017, rien de plus in que la combinaison jus vert et visage rayonnant (versus un air égaré devant une rangée de  bouteilles vides, par exemple).

Tel que mentionné précédemment, il ne s’agit donc absolument pas d’une nécessité suite à un problème de consommation ou de dépendance envers l’alcool, mais plutôt d’une autre façon de prendre soin de soi, de se sentir mieux physiquement et mentalement.

Et sans vouloir étiqueter l’alcool comme étant mauvaise pour nous ou à éviter à tout prix, il s’agit définitivement d’une tendance intéressante au niveau de notre santé. Rien qu’en matière de calories, éviter une beuverie ou juste un verre par-ci, par là, équivaut à un bon dessert qu’il est alors possible de déguster en toute tranquillité #WinWin.

Quelques bénéfices de la sobriété (permanente ou temporaire) :

  • Développer de nouvelles habitudes saines;
  • Trouver d’autres manières pour relaxer qui nous plaisent vraiment;
  • Essayer de nouvelles activités;
  • Économiser;
  • Mieux dormir;
  • Réduire certains problèmes d’anxiété;
  • Être plus éveillés et plus conscients;
  • Augmenter notre niveau d’énergie;
  • Développer des relations plus authentiques;
  • Avoir une belle peau bien hydratée;
  • Etc.

Bref, tout le monde y trouve son compte!

Un autre avantage de cette mode est l’arrivée de toute une variété de cocktails sans alcool créatifs et rafraîchissants. Vous pouvez maintenant déguster un peu partout de délicieux mocktails remplis d’ingrédients tentants tels que de l’eau de coco, du sirop de pommes grenades, des épices ou des herbes de toutes sortes.

Ainsi, j’ai pu goûter tout récemment dans un restaurant de Montréal un mélange de jus de cerises, sirop de rhubarbe et infusion au romarin; un DÉLICE qui a rendu jaloux plusieurs de mes voisins de table!

Bien entendu, vous l’aurez deviné, il s’agit d’une tendance qui nous plaît bien chez Nutritionr. Et sans vouloir encourager les restrictions à outrance ou les interdits, nous levons avec plaisir notre verre de jus à votre santé et vous invitons à adopter la sobriété une (ou plusieurs) fois dans les prochains mois!

 

Ça vous dit d’essayer? Suivez le guide!

Rien de trop compliqué lorsqu’on souhaite suivre cette mode. Si la sobriété et ses bénéfices piquent votre curiosité, relevez l’un des « défis » suivants (et n’oubliez pas de nous en donner des nouvelles!) :

  • Choisissez un mocktail lors de votre prochain 5@7 -> Ne sentez pas le besoin de vous justifier : commandez ce que vous voulez, souriez et dégustez!
  • Aucune boisson alcoolisée pendant une semaine -> Remplacez votre verre de vin quotidien par une activité reposante (méditation, promenade à l’extérieur, lecture d’un bon roman, plats à partager sur une terrasse, etc.)
  • Aucune boisson alcoolisée pendant un mois -> Prenez des notes sur votre progrès, vos nouveaux jus préférés, l’argent que vous économisez, comment vous vous sentez, etc. Vous serez ensuite plus motivés pour renouveler l’expérience!
  • Aucune boisson alcoolisée pendant un an -> Ne laissez pas tomber même si vous vous « accrochez » à quelques occasions : mieux vaut compléter une année imparfaite que de s’arrêter complètement après quelques mois.

Si vous tentez l’expérience, il s’agit aussi d’une bonne occasion pour prendre conscience de comment vos choix de vie et de consommation affectent votre bien-être, votre personnalité, votre santé, etc.

Bien souvent, quand on prend le temps de s’arrêter, il devient plus facile d’identifier ce qui nous fait sentir réellement bien et de réaligner nos décisions dans cette direction.

Tchin tchin!

Par : Catherine Galvani


Retour aux blogue

On vous attend

À vos marques. Prêts?