Retour aux blogue
Article par Nutritionr, 2017-08-31 12:47:27
Blogue Faible en Glucides

Les 10 essentiels de la diète cétogène

Très haute en matières grasse (avocats, bacon, huile d’olive, lait de coco… mamamia!), la diète cétogène fait définitivement parler d’elle. Curieux d’en apprendre davantage sur le sujet? Notre top 10 est un bon point de départ.

1. Concept de base : une diminution importante de la quantité de carbohydrates ingérés = déclenchement de la phase cétogène = le corps utilise des acides gras plutôt que du glucose comme principale source d’énergie.

2. Bénéfices possibles : perte de poids, meilleure performance physique, contrôle du niveau de glucose sanguin, plus d’énergie, meilleure concentration, diminution de l’appétit, etc.

3. Risques possibles : haut taux de lipides sanguins, dommages possibles des nerfs optiques, diminution de la densité osseuse, certaines déficiences nutritionnelles, calculs rénaux, déshydratation, etc.

4. Résultats : cette diète fonctionne pour certaines personnes en ce qui a trait aux bénéfices énoncés ci-haut. Toutefois, les recherches sur les effets à plus long terme (concernant entre autres les risques mentionnés ci-dessus) ne sont toujours pas probantes et suffisantes. De plus, il s’agit d’une diète très restrictive qui pourrait affecter votre équilibre de vie.

5. Phase cétogène : plus vous diminuez les carbohydrates absorbés, plus rapidement votre corps entre en phase cétogène. On parle ici de moins de 25 g par jour. Pour vous donner une idée, une banane moyenne en contient environ 25 g.

6. Inclusions : viandes et volaille, poissons, fruits de mer, légumes verts, aliments avec une haute teneur en matières grasses (avocats, saumons, noix de coco, huiles, etc.), produits laitiers, noix et graines, petits fruits, etc. Les légumes, noix et produits laitiers devraient être parmi les seules sources de carbohydrates ingérés.

7. Exclusions : produits céréaliers, toute forme de sucre ou de produits sucrés, fruits, légumes avec une haute teneur en carbohydrates (pomme de terre, patate douce, etc.), légumineuses, etc.

8. Macro : de manière générale, les gens visent 70% de lipides, 25% de protéines et 5% de carbohydrates.

9. Exemples de déjeuners : café, lait ou yogourt entier, fromage cottage, lait de coco, pudding de chia, noix rôties, beurre de noix, oeufs, smoothies aux petits fruits incluant une ou plusieurs sources de bons gras, « fat bomb », pudding à l’avocat, etc.

10. Exemples de repas : salade de légumes avec une petite portion de protéines (lanières de boeuf, poulet, thon, etc.), des noix et des graines, de l’avocat et une vinaigrette à l’huile d’olive ou filet de saumon servit avec des légumes et une sauce à la tahini, etc.

 

Commentaire de nos nutritionnistes : 

Il s’agit d’une diète super restrictive qui peut facilement mener à de l’hypoglycémie, des déficiences nutritionnelles ou de la déshydratation. En terme de qualité de vie, les gens qui choisissent de la suivre réalisent souvent qu’elle est difficile à intégrer à un rythme de vie normal et ils ont donc souvent tendance à arrêter en plein milieu. Selon nous, vaut mieux prôner équilibre et variété avant tout!

 

Par Catherine L. Galvani


Retour aux blogue

On vous attend

À vos marques. Prêts?